S'habitue-t-on un jour à l'absence ? Mon père me manque terriblement... C'est lui qui m'avait initiée aux mystères de la faune marine et au plaisir de la natation. Dans une pieuvre qui déploie mollement un tentacule, l'oeil rond d'une vive ou le ballet d'un banc d'éperlans, je vois un signe de lui... Je retrouve mon père dans l'eau des Alcyons.

2 septembre 2016